Les pratiques agiles naissent en 2001, avec le lancement du Manifeste Agile. Elles s’opposent aux méthodes classiques de type « cascade » de conduite de projet.

Le but ?

Faire face à la lourdeur et à l’inadéquation du développement de type cascade (essentiellement dans le domaine informatique). Il s’agit d’intégrer le changement tout au long du projet afin de le rendre acceptable et moins couteux. Ainsi, on évite des écarts importants entre le projet tel qu’initialement cadré, et le produit livré, parfois plusieurs années plus tard, qui ne répond plus toujours au besoin initial.

Quelques principes essentiels aux méthodes agiles :

  • Co-construction, implication des utilisateurs et clients finaux: les utilisateurs sont sollicités de façon permanente pour valider les développements et exprimer leurs besoins (permettant à la fois une meilleure appropriation et un allégement documentaire du projet). L’idée est de privilégier la communication et l’interaction à la contractualisation des spécificités du projet.
  • Démarche itérative, incrémentale: l’expérimentation, le prototypage sont au cœur des méthodes agiles, ce qui inclue une variabilité du périmètre du projet et une forte capacité d’acceptation du changement et de changement des priorités. L’amélioration continue est placée au cœur du système !
  • Philosophie empiriste, pragmatique (d’influence anglo-saxonne), s’opposant à la philosophie rationaliste, cartésienne de culture latine.

Avec la méthode agile, un développement informatique sera composé d’une multitude de USE CASES  ou USER STORIES (cas d’utilisation métier, nouvelles fonctionnalités), qui apporteront une plus-value rapide et concrète au projet, et dont plusieurs seront livrées chaque semaine. Plus besoin d’attendre la fin du projet complet pour obtenir des gains significatifs en terme d’usage. Le temps n’est plus utilisé à la rédaction de documentation mais au développement de nouvelles fonctionnalités pour satisfaire le client final.

Au-delà du domaine informatique, l’agilité est aujourd’hui un principe essentiel dont toute entreprise, quel que soit son secteur et son activité, doit s’inspirer. Faire preuve de réactivité, d’adaptabilité, d’acceptation du changement; développer la collaboration, la circulation de l’information mais aussi la confiance entre unités ; autant d’atouts incontournables permettant à l‘entreprise  de faire face aux défis économiques du 21e siècle.

Vous souhaitez vous inspirer des méthodes agiles pour apporter de la réactivité à votre entreprise ? Contactez-moi pour un bilan personnalisé !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*