Professionnel, vous hésitez à vous inscrire en formation ?

Vous redoutez les longues journées ennuyeuses à écouter le formateur ?

Découvrez dans cet article quelques méthodes pédagogiques éprouvées qui rendent le stagiaire ACTEUR de sa formation !

 

Au commencement de la formation : l’expression de besoin

En amont de la formation, tout bon formateur se doit d’obtenir un maximum d’information auprès du client sur le contexte de la formation, le profil et les attentes des stagiaires, les formations passées.

C’est particulièrement juste lorsque la formation a lieu en INTRA, c’est-à-dire que tous les stagiaires sont issus de la même entreprise ou organisation.

Il est alors possible pour le formateur de concevoir une formation sur-mesure, tant au niveau du fond (objectifs pédagogiques, durée et contenus) que de la forme.

L’évolution du rôle du formateur

A l’heure où la connaissance est facilement accessible par tous, à tout moment, le positionnement du formateur est questionné.

Non plus seulement fournisseur de contenus, il devient également animateur, facilitateur, coordinateur.

La session de formation devient un lieu d’appropriation par la mise en pratique, par les échanges avec le groupe, par le questionnement du formateur.

Quelles formes prennent ces nouvelles formations ?

Le formateur met alors en place les méthodes pédagogiques adaptées en réponse aux besoins exprimés par le client à sa propre analyse du contexte.

Variété, interactivité et innovation sont au cœur d’une formation réussie :

  • Variété : autant que possible, le formateur se doit d’alterner temps de parole et de débat, exercices théoriques ou pratiques individuels ou en groupe, apports de connaissances.
  • Interactivité : pour rendre le stagiaire acteur de sa formation, rien de tel que de le positionner continuellement en interaction avec le formateur, mais également avec les autres stagiaires.
  • Innovation : un formateur se doit de tester régulièrement de nouvelles méthodes pédagogiques, prenant notamment en compte le numérique.

On favorisera dès lors, selon le but recherché, une grande diversité de modes d’animation, comme par exemple :

  • Pour travailler sur les pratiques : jeux de rôle
  • Pour faciliter les apports théoriques : méthode interrogative
  • Pour susciter les échanges : questionnement volontairement « provoquant »
  • Pour mieux se connaitre ou s’autoévaluer : tests individuels, autodiagnostic, quiz
  • Pour confronter les pratiques : serious game, cas d’études
  • Pour résoudre une difficulté interne : atelier de co-construction, rédaction d’un guide de bonnes pratiques, brainstorming

Les supports eux aussi se doivent d’être variés : illustrations et dessins humoristiques, articles de presse, affiches, vidéos…

Les effets à long terme de la formation

Ainsi une formation INTRA correctement préparée, peut permettre à une entreprise d’améliorer durablement ses méthodes de travail.

Le groupe constitué lors de la formation :

  • Crée des liens durables (jusqu’à créer une « communauté »)
  • Comprend et dépasse ses dysfonctionnements
  • Augmente sa performance collective
  • Développe une culture professionnelle commune

 

Vous souhaitez mettre en place une formation dynamique et innovante ? Contactez-moi pour une étude sur mesure

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*